mercredi 22 février 2017

Les enfants de la résistance

Le 21 février 1944, trois lycéens résistants du lycée Anatole-Le-Braz de Saint-Brieuc, ainsi que Missak Manouchian avec 21 résistants de son réseau dénoncés par l'Affiche rouge seront fusillés par l'occupant allemand dans la forteresse du Mont-Valérien. Cet évennement tragique sera mis en poème par Aragon et chanté par Léo Ferré (lien vidéo en fin d'article).

C'est l'occasion pour l'équipe du CAJ de vous présenter une bande dessinée, prix des Collègiens 2016 du festival d'Angoulème, réalisée par Vincent Dugomier et Benoit Ers et sortie aux éditions du Lombard : Les enfants de la Résistance. Les trois tomes de la série seront très bientôt consultables à l'accueil.

Résumé de l'histoire : « Juin 1940. L’armée française ne parvient plus à repousser les forces militaires allemandes. C’est la débâcle ! Une partie de la population fuit massivement vers le sud. Le maréchal Pétain signe alors l’armistice avec l’Allemagne nazie, avant de devenir le chef de cette France occupée. 
Dans un petit village de l'est, François, Eusèbe et Lisa, tout juste âgés de 13 ans, n’ont pas l’intention de rester sans rien faire. Lorsque les soldats allemands défilent dans les rues, ils ne baissent pas les yeux comme la plupart des habitants. À eux trois, ils comptent bien mener quelques petites actions et montrer ainsi à tous les défaitistes que si la France a perdu une bataille, la France n’a pas perdu la guerre… »

 
  

Pour en savoir plus, rendez-vous ici : http://www.lelombard.com/enfantsdelaresistance/
Des dossiers pédagogiques sont disponibles en téléchargement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire